On continue dans le Milk : conseil engorgement spécial Bounty!

Bon histoire de ne pas laisser notre Bounty finir en plante aromatique dans une salade cet été, voici des conseils pour soulager les engorgements en dehors de manger du persil (Marivalou a eu ce conseil à la maternité, effectivement certaines plantes sont reconnues pour leurs propriétés anti engorgement mais elles peuvent aussi stopper la lactation…à étudier donc).

L’engorgement c’est quand un de tes boobs devient dur (ou les deux :/), douloureux parce qu’il y a trop de lait dedans. Il peut y avoir formation de petites boules dans le sein. Il s’agit de l’obstruction d’un des canaux lactifères par du lait qui a stagné donc qui s’est solidifié.

Les causes : mauvaise position du bébé au sein, bébé ne vide pas suffisamment le sein (bien laisser le bébé au max sur le sein), problème de succion du bébé (pb de frein de la langue, pb ostéo…), soutien gorge qui comprime, ceinture de sécurité qui a comprimé pendant un long voyage, tétées sautées (bébé a beaucoup dormi…oui il y a des inconvénients aussi!, on a du s’absenter, stress lié aux regards des autres donc tétées écourtée…) et parfois on ne sait pas trop, peut-être un problème physiologique sur un des seins (mon cas je pense).

Les remèdes :

Faire téter le bébé au max sur le sein engorgé ça veut dire proposer au max la tétée : open bar!!!!!

Celles qui ont l’habitude d’utiliser un tire lait peuvent le faire. Perso ça n’était pas efficace car le tire lait m’appuyait trop sur le sein, je ne l’utilisais pas souvent

masser pendant la tétée pour drainer

– appliquer un gant de toilette froid

– Changer la position du bébé  au sein. Il faut savoir que c’est la mâchoire du bas du bébé qui est drainante donc on met bébé au sein avec la lèvre inférieure au niveau de l’engorgement.

expression manuelle du lait ; : technique du verre d’eau chaude ou pression manuelle. Il faut absolument apprendre à tirer son lait manuellement c’est super important. Je vous mets le lien sur les techniques. Le mieux est de le faire sous une douche chaude juste après une tétée. Ce blog est pas mal, je viens de le découvrir : http://accompagnerlallaitement.blogspot.fr/2013/01/tirer-le-lait.html

Si le sein est trop gonflé, le bébé peut avoir du mal à téter (et c’est le cercle vicieux) donc il sera important de tirer du lait pour que l’aréole soit facile en prendre pour le bébé.

Si un des canaux est bouché il faudra utiliser une petite aiguille stérile (ou bien désinfectée) pour faire sauter le bouchon. Pour ma part, c’est THE SOLUTION. Souvent en cas d’engorgement un petit bouchon se forme et ensuite forcément ça empire. Ce bouchon on le voit quand on tente d’exprimer son lait manuellement : on voir bien qu’il y a moins de jets que d’habitude et on voit des points blancs ou des sortes d’ampoules. Il faut alors mettre l’aiguille à l’entrée de ce canal bouché. ça ne fait pas mal car c’est un canal donc c’est déjà troué hein…si ça fait mal c’est que c’est pas ça lol! Il faut faire ça au dessus d’un lavabo, parce que quand le bouchon part, le lait aussi 😉 soulagement immédiat!

Les complications :

– la Mastite ou Lymphagite : le sein devient hyper douloureux, la tétée est ultra douloureuse (mais il faut absolument faire téter bébé dessus…même si on hurle de douleur…oui c’est horrible…mais ça va passer je vous jure, promis), on peut avoir l’impression d’avoir la grippe : courbatures, fièvre…

Si ça persiste plus de 24H à 48H, qu’il y a des lésions, que ça s’aggrave, allez consulter mais attention : pas SOS Médecins (qui peut me dire d’ailleurs d’où ils sortent les docs de SOS Médecins ??!), pas un médecin anti-allaitement ou misogyne, non une conseillère en lactation, une sage femme ou votre médecin de famille qui soutient votre allaitement. Une mise sous antibios peut être nécessaire pour éviter l’abcès. Comme me l’a expliqué ma conseillère, ce sera alors une antibiothérapie longue, au moins 15 jours et pas de l’amoxicilline (c’est un autre antibio mais je suis pas médecin). ça peut parfois aider à nettoyer les canaux du sein mais en général, le désengorgement manuel et avec le bébé suffit.

Sachez que la plupart des antibios sont compatibles avec l’allaitement, que les anti-inflammatoires aussi (ibuprofène, sur un engorgement c’est efficace et atténue la souffrance pendant les tétées). Consultez le site du CRAT pour connaître les effets des médicaments pendant la grossesse et l’allaitement : http://www.lecrat.org/sommaireFR.php3

Attention : encore une fois, n’étant pas médecin, je vous laisse la responsabilité de consulter un médecin pour envisager un traitement.

Voilà, c’était la minute Milk, j’espère que ça vous aura été utile.

Publicités

12 réflexions sur “On continue dans le Milk : conseil engorgement spécial Bounty!

  1. Hé hé ! Merci pour la mise au point ! Moi, je suis plus une pro de la baisse de lactation que l’engorgement, quasi jamais arrivé (sauf lors des rares nuits complètes, et encore)
    Bises

  2. Je crois que je me suis trompée… Bounty si tu m’écoutes, l’omelette au persil c’est pour quand tu ne voudra plus avoir de montées de lait. Oh la bourde !!!

  3. Oh !! Merci ! Je me demande aussi si c’est pas physio (genre mon sein est trop stimulé par la succion et comprenfs pas qu’il faut arreter de produire) au final car j’ai tout testé (+ le chou dans le soutif, et ca marche !) sauf l’aiguille… Ah ben alors là je decouvre. T’as pas l’air de dire que ca fait mal. Ca doit faire bizarre quand même (m’enfin pas plus qye le potager dans le soutif). A tester si j’observe les petits poibts blancs que tu decris ! Merci ! Des bises !!

    • oui l’aiguille ça fait super bizarre au départ mais c’est juste pour déboucher le canal donc aucune douleur au contraire, ça soulage la pression. Après tu peux aussi voir si La Lueur reste sur le sein à tétouiller sans prendre de lait, à la décrocher pour éviter la surstimulation, quitte à la remettre sur l’autre sein si elle a vraiment besoin de tétouiller pour s’endormir.

      • Lol c’est ce que je fais depuis 2 sem’. Le gros hic c’est que trop de lait dans un des seins… du coup elle tête peu l’autre (et je lui donne pour tetouiller). Et le premier n’est jamais vidé… Bref so classe la difference de bonnet et les seins betons…

      • ah ouais ya vraiment un déséquilibre…en fait il faut que tu désengorges ton sein sans restimuler la lactation et c’est compliqué! et en plus faut maintenir la lactaction sur l’autre pfiou… as tu une conseillère en allaitement ou de la Leche League?

      • ah oui c’est vrai toi aussi tu as eu le droit au déménagement..pas facile. Franchement la Leche League ils sont bien, ils passent souvent pour des intégristes de l’allaitement mais perso, j’en ai une autre image désormais. et c’est gratos!

      • de rien! c’est clair faut appeler, ne reste pas avec ça, puis il faut s’entourer dès le départ c’est important 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s