Tu comptes l’allaiter jusqu’à quand ?

Il y a trois mois cette question me faisait bouillir. A l’époque me demander ça à propos d’un bébé de 3 mois je trouvait ça grotesque. J’étais fatiguée par tous ces changements de maison, et surtout j’en avais tellement ch…. pour allaiter, que répondre à ce genre de question me gonflait grave!

Marre de rappeler aux gens qu’à la base, l’allaitement c’est la manière naturelle de nourrir son enfant et que c’est très personnel ce genre de chose. Je pense que celles qui donnent le biberon doivent aussi en avoir des remarques à la c.. bref ici je ne fais pas l’apologie de l’allaitement qu’on soit bien d’accord, oh là là non, faites ce que vous voulez et surtout ce que vous pouvez, soyez la maman que vous avez envie d’être avec les moyens que vous avez en votre possession bref : courage!

Bon là à 6 mois passé cette question va revenir et revenir et revenir, je le sais.

Mais mon état d’esprit n’est plus le même. Plus de mastite, au moindre engorgement je sais quoi faire (faire téter le sein concerné au maximum) et ma poitrine est de toute façon beaucoup moins sujette aux engorgements.

LPE tète tranquillement, mais elle mange aussi des purées avec appétit.

Il y a eu pourtant une alerte, en janvier… après le déménagement, une baisse de lactation repérée par la conseillère en allaitement de la PMI. Un dérochage de la courbe pour LPE. Pas étonnant : les fêtes, la rhinopharyngite (non l’allaitement ne créé pas une bulle multicolore stérile avec des licornes autour de ton enfant..surtout quand son père à une rhinite carabinée), le déménagement. Fatigue, perte d’appétit pour moi, oubli de téter pendant les voyages (la route ça berce), et puis LPE ne tète plus la nuit depuis bien longtemps et la tétée de nuit c’est quand même hyper efficace pour conserver une bonne lactation.

La solution aurait été de tirer mon lait la nuit. J’ai essayé. 1 nuit. Résultat : engorgement, fatigue de ouf bref pas du tout la solution pour nous.

Heureusement on avait repéré que LPE commençait à être prête à manger, peut-être que j’ai senti qu’elle avait un peu plus faim j’en sais rien, en tout cas on avait commencé la diversification et du coup tout s’est équilibré. Les solides ont compensé. Quelques cuillères d’abord, un seul légume et un seul fruit testé pendant deux jours puis on a commencé à mélanger les goûts et augmenté les doses selon l’appétit. Au départ on a ajouté des céréales sans gluten pour faire prendre un peu de calories supplémentaire à LPE puis on a mis de la semoule dans ses purées de légumes, de la matière grasse…bref de temps en temps je pèse et elle mange environ 50 g de légumes (avec semoule ou pomme de terre) et 50g de compote (bio sans sucre ajouté, celle qu’on prend pour nous en fait).

Et la courbe est repartie 🙂

Alors voilà maintenant qu’il y a moins de tétées, que c’est super pratique, sans douleur, bref un moment agréable je ne vois absolument pas pourquoi j’arrêterai de la nourrir comme ça ma LPE.

Quand elle ira un peu en halte garderie elle pourra patienter avec une compote, elle tètera en rentrant.

Et pour ma part, je ne sais pas du tout quand j’arrêterai d’allaiter. Peut être quand l’idée de ne plus l’allaiter ne me fera plus cette impression d’avoir une boule dans le ventre. Bref, on verra, pour l’instant, j’aime partager ce moment si calme, si doux surtout le soir, ce moment où le temps n’a plus d’importance…où elle s’endort dans mes bras, où la vie est si belle.

Publicités

23 réflexions sur “Tu comptes l’allaiter jusqu’à quand ?

      • Comme on dit, l’enfer est pavé de bonnes intentions… Il est souvent difficile de répondre à ces gens qui pensent mieux savoir que toi ! L’important c’est que toi et LPE soyez en accord et que tout se passe bien ! Le reste, OSEF !!

  1. Moi je trouve ton discours très très bien. Tu fais ce que tu peux et veux, tu t’adaptes aux événements, tu vis au jour le jour. L’essentiel est que tu en profites autant que la petite étoile et que ce ne soit pas une corvée pour toi. Parfois on me dit si j’allaiterai. Déjà faudrait un bébé pour ça, mais je réponds toujours que « je verrai bien ». C’est vrai, il y a tellement de paramètres qu’on ne peut pas savoir avant.
    Gros bisous à toute la petite famille 😉

    • merci Ciconia c’est exactement ça. avant je ne me voyais pas allaiter. C’est venu avec l’attente et la grossesse surtout et ensuite ça a été une question d’histoire perso, de souhaits et de feeling. Je te souhaite évidemment d’avoir ce bébé contre toi, au sein ou au biberon peu importe 😉

  2. Chacune son parcours ! Je ne me verrai pas à ta place mais je trouve admirable que tu te sois accrochée. Après c’est un ensemble de paramètres entre les raisons pour lesquelles on allaite, la façon dont on perçoit le lien avec le bébé au sein, la facilité ou pas d’intégrer l’allaitement dans notre vie quotidienne.
    Mais les jugements ont la vie dure et c’est regrettable.

    • moi ça a tenu car beaucoup de tétées la journée. Comme dit Miss Kangourou tu peux faire le crampon et lui proposer au max la journée pr augmenter le nbre de tétées…ou tirer ton lait le matin entre 2 tétées mais je ne saurai que te conseiller d’aller voir une conseillère en lactation/allaitement si tu souhaites poursuivre. Elles sont en général en PMI. Elles interviennent aussi dans des réunions organisées par le conseil général ou au CHU. des bisous!!!

  3. Ah la la les préjugés… C est mal vu en France l allaitement long (pour la plus part des gens un allaitement long c est au delà de 3 mois) alors que dans les pays nordiques allaiter jusqu à 1 an est habituelle.
    J ai eu aussi de stupides remarques mais je ne les écoutais pas. J ai arrêté l allaitement à un moment où je nous sentais prêt. L allaitement au bout de qq mois ça devient un long fleuve tranquille et qu il y a plus d avantages que d inconvénient à continuer. Après chacun fait comme il le sent mais c est regrettable ce jugement…

    • exactement maintenant c’est facile et pratique 🙂 oui c’est bizarre ces questions…et cette vision de l’allaitement…mais bon ça remonte à loin en France…

  4. *petite larme ravalée* profite tant que tu peux. La plupart des gens qui jugent sont des jaloux 🙂 des bisous et à bientôôôt !
    Ps c’est Madame C. la fameuse conseillere pmi ? Si oui, je l’aime d’amûûûr c’est grâce à elle si les petits ont eu si « longtemps » du LM et encore elle qui m’a rassurée au moment du rgo alors qu’elle ne ns suivait plus depuis un bail.

    • bah oui mais jte jure c’est THE question…pourtant les industriels fabriquent des laits « au plus proche de ceux de la mère » jusque 1 an je crois…?! bisous Bounty!

  5. Je te comprends ++++
    Ici, on me demande : « tu l’as allaité ? » comme si il était évident que j’avais arrêté! Il parait que je suis dans une démarche d’allaitement long (il z trois mois le piou piou!)
    La boule au ventre je connais. J’ai eu tellement peur lors de la confusion sein tétine… Comme tu dis, que chacune fasse comme elle veut, comme elle peut, et qu’on nous fiche la paix!!
    Du coup tu me motives à reprendre et compléter mon billet abandonné sur l’allaitement. Gros bisous

  6. C’est marrant car ton allaitement a été un peu mis en danger parce que ta louloute faisait ses nuits… et moi c’est l’inverse : c’est parce qu’il ne fait plus ses nuits que je vais mettre fin à mon allaitement exclusif ! Et oui, je peux pas le suivre à ce rythme… Je confirme que donner le big est beaucoup moins sympa (car j’ai enfin réussi, comme je le raconterai bientôt). Bref, longue vie à ton allaitement !!!

  7. Les gens sont relous et se mêlent de ce qui ne les regardent pas! J’ai allaité jusqu’à quasi 13 mois et si je n’avais pas eu de désir d’un autre enfant, j’aurais peut être continué. Qui sait? Tant qu’on le vit, que l’enfant va bien, qui ça regarde après tout?

  8. rho là là, elle m’a fait un sacré effet cette phrase: Et pour ma part, je ne sais pas du tout quand j’arrêterai d’allaiter. Peut être quand l’idée de ne plus l’allaiter ne me fera plus cette impression d’avoir une boule dans le ventre……c’est tout à fait ce que je ressens, loulou a 6 mois, il commence la diversification, l’entrée à la crèche mais cette boule est toujours là quand je m’imagine sevrer…en attendant, je continue de l’allaiter (et à tirer au travail) et je verrai où tout cela me (nous) mène….qu’importe les gros yeux des « bien pensants » et leur « quoi?! tu allaites encore à 6 mois?! et qu’en pense ton mari?!et ton employeur?! » bon vent à toi

    • ah cette boule dans le ventre …;) c’est vrai que la diversification permet de prendre du recul (une fois que c’est bien lancé). maintenant je vais me renseigner pr savoir à partir de quel âge elle peut prendre du lait de vache 1/2 écremé et je verrai pr remplacer une tétée. En tout cas j’ai décidé d’être fière de mon allaitement pour ma fille 🙂 bon allaitement à toi et bravo!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s