En attendant le nid…

Nous voilà depuis une dizaine de jours dans notre nouvelle région. Des amis déjà installés ici nous ont accueillis à bras ouverts et nous ont permis de nous poser en douceur. Nous avons passé une semaine dans une petite maison de location non loin de la mer, nous sommes ensuite hébergés par des amis puis nous rejoindrons une maison meublée pour 4 mois, le temps que la petite étoile arrive.

Beaucoup de changements en un mois : passage chez les parents respectifs, logement dans des maisons qui ne sont pas chez nous…bref beaucoup d’émotions et de stress car pas de nid en cette période où mon corps et mon cerveau me réclament de me mettre quelque part à l’abri.

Les insomnies, impatiences dans les jambes, crampes, maux de dos s’intensifient. La douleur dans la côte liée au placement toujours en siège du bébé s’intensifie également. Parfois je l’avoue, après 3 heures à chercher le sommeil dans une maison qui n’est pas la mienne, j’ai pleuré. Je n’ai pas pleuré sur mon sort, juste des larmes qui m’ont permis d’évacuer ses tensions et ses peurs.

J’ai aussi quelques angoisses sur le bébé : et si les médecins n’avaient pas vu qu’il y avait un problème..et si et si…et si l’accouchement en siège se passait mal…

Mais très vite tout ça finit par passer parce que quoiqu’il arrive, même si j’ai eu quelques petits soucis, cette grossesse est une belle grossesse, nous avons une chance incroyable.

 

Publicités

7 réflexions sur “En attendant le nid…

  1. Contente d’avoir de tes nouvelles. J’imagine en effet que ces moments de « squat » à droite à gauche ne doivent pas être simples en temps normal mais alors enceinte… C’est normal que tu aies de moments de peur et de tension. Dans quelques temps, vous pourrez vous poser et profiter pleinement de votre petite étoile. Bisous

  2. Comme je te comprends pour cette absence de nid moi qui ait vécu ma fin de grossesse et l’arrivée de l’Oursonne dans les mêmes conditions. Bon alors du courage car il ne reste que qq jours. Et l’hébergement a beau être avec les plus chouettes personnes c’est toujours bon de se retrouver en tête à tête avec notre mari !
    Pour les angoisses liées à la venue de la petite étoile, elles sont, je crois, parfaitement normales. C’est ça d’être une bonne mère que de s’inquiéter à chaque instant de sa progéniture (ben ouais car ça s’arrête pas à la naissance tu t’en doutes bien).
    Gros gros bisous et à très viteeeee !!

  3. Tout ira ira bien Miss ! Bientôt vous serez posés tu te sentiras mieux. Mais tu sais même dans mon lit dans ma maison à moi il m’est arrivé de pleurer pour les mêmes raisons, l’épuisement c’est relou et on a besoin de sommeil quand même hein. Des grooos bisous, bienvenue au pays des crêpes et bien hâte de voir tout ce petit monde, moi aussi !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s