Tiens tiens….

« La pilule aurait un impact sur la fertilité selon une nouvelle étude scientifique danoise. Elle modifierait temporairement la réserve ovarienne. »

http://www.topsante.com/medecine/gyneco/infertilite/prevenir/la-pilule-pourrait-reduire-la-fertilite-61477

La pilule pourrait réduire la fertilité

Bah je sais pas si c’est ça mais cela expliquerait mes cycles inexistants voire foireux depuis l’arrêt de la pilule jusqu’à la grossesse…

On en a parlé avec Mr Smile, je ne la reprendrai pas par la suite on verra pour un autre moyen de contraception (on espère secrètement que la petite Etoile n’est pas un miracle car parfois on rêve de plusieurs enfants…)

ça tranche en tout cas avec les discours « Meuh non la pilule rend pas infertile voyons c’est dans votre tête…vous bloquez votre hypophyse! » (si si c’est ce que notre ancienne gynéco alias Dr Coconne m’avait sorti…).

Sinon ici petites inquiétudes avant la dernière écho et la dernière visite avec Super Gynéco (snif) car grosses contractions vendredi soir sur le monito (90 c’est vraiment haut..). Je me repose sur le canapé en attendant mercredi…

Jeudi je rejoins la Grande Ville puis Chabichou Ville avant de rejoindre la chouette région (en train évidemment) alors ça serait cool que le col se soit pas ouvert.

Gros bisous à tous et une pensée particulière pour Bounty.

Publicités

6 réflexions sur “Tiens tiens….

  1. Plein de pensées en vue du dernier RDV !
    Pour la non reprise de pilule et laisser le corps se comporter comme il le veut je suis bien d’accord avec vous ! Genre oui on peut bouffer des hormones pendant 10 ans ça n’a aucun effet ? Oui bien sûr !! Et la marmotte met le chocolat dans le papier alu hein…
    Gros bisous

  2. Tout pareil que toi avec la pilule. Moi j’étais sous Diane en plus, on m’a dit plus tard que c’était n’importe quoi…voire même dangereux. Et la gynéco qui me la filait disait que c’était dans ma tête aussi que mes règles ne reviennent pas, qu’il fallait du temps. C@nnasse…
    Bon la petite étoile elle se tient tranquille hein, on attend le voyage en train jusqu’à la chouette région pour pointer le bout de son petit nez. Plein de bisous, je pense bien à toi

  3. Pareil pour moi aussi, je ne vais pas reprendre ce truc après l’arrivée de notre cocotte. On fera avec un autre moyen, mais dans conséquence sur ma fertilité.

    Il faut qu’elle reste au chaud encore cette petite étoile, je pense à toi xox

  4. Merci ma belle pour les pensees !
    De mon coté, ma gygy de ville de mes 17 ans m’avait prescrit la pilule pour « bloquer les ovaires, parce que vous etes opk ». Ma gygy pma n’est pas d’accord, pour elle les opk ne s’amplifient pas sans pilule. De toute facon y’aura rien qui rentrera dans mon corps pour bloquer des bebes, y’a pas moyen. Bises et merci pour l’info

  5. J’ai essayé de retrouver la communication scientifique à la base de cet article mais je ne pense pas que ce soit déjà publié. Par contre, j’ai retrouvé d’autres articles de journaux qui relaient cette information en citant des passages de la communication originale et le message transmis par top santé n’est pas tout à fait correct.

    Le message est celui-ci « The researchers did not suggest birth control pills prematurely aged a woman’s egg; instead, they found the pill obscures a woman’s underlying reproductive status. »

    –> ce que ça montre: il ne faut pas faire un test de la réserve ovarienne (AMH et CFA) sous pilule (entre nous, pourquoi voudrait-on faire un test de fertilité alors qu’on prend un contraceptif??) ni dans les quelques mois qui suivent l’arrêt du contraceptif oral (« In order to have a more precise measurement of the biological clock’s status and to reassure the pill user about her fertility potential, ovarian reserve assessment – the capacity of the ovary to provide egg cells that are capable of fertilisation – might be repeated three months after stopping the pill. »).

    La conclusion est plutôt rassurante d’ailleurs: « Most women are able to become pregnant six months after stopping the pill. » Il n’est dit nulle part qu’il y a une incidence sur la fertilité, juste que la pilule modifie TEMPORAIREMENT des mesures habituelles de la fertilité.

    Personnellement, du temps où je prenais un contraceptif oral (la Diane) je récupérais des cycles normaux dès l’arrêt. Par la suite j’ai eu un stérilet cuivre pendant 5 ans avant le début des essais bébé. Tout ça ne m’a pourtant pas aidée. Pire encore, il est probable que le stérilet ait contribué à aggraver l’endométriose (car règles plus abondantes). Peut-être que si j’avais pris la pilule toutes ces années je n’aurais pas eu de souci par la suite.

    Tout ça pour dire qu’il ne faut pas diaboliser la pilule. La prendre ou pas doit rester un choix personnel et surtout éclairé par l’avis de nos médecins spécialistes, pas par un rapport tronqué d’une étude scientifique par un magazine grand public.

    Attention, je ne dis pas que les soucis de fertilité post pilule sont dans la tête, loin de moi ce type de pensées. Nous faisons simplement et malheureusement partie de cette minorité de femmes pour qui tout n’est pas si simple.

    * fin du coup de gueule de la scientifique en moi *

    🙂 Prend bien soin de toi et de ta petite Etoile Miss Smile ❤

    • Merci Biquette pour ces précisions. En tout cas c’est intéressant d’avoir des nuances de chaque côté. Je pense malheureusement aussi qu’il y a des intérêts financiers au delà de tout ça. Après la pilule a aussi permis une grande liberté aux femmes et elle protège de certains cancers. Bref on est pas rendu pr choisir le prochain moyen de contraception…!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s