des jours, des semaines et des mois

Il y a eu d’abord les premiers jours…

Ceux avec des étoiles dans les yeux, ceux où l’on y croit pas tellement c’est beau, ceux où l’on annule le rendez vous PMA, ceux où l’on pleure de joie…

Puis il y a eu les premières semaines…

Celles où on se dit que c’est trop beau, que si on fait partie des 15% de couples infertiles on va aussi faire partie des 15% qui connaitront une fausse couche, celles où des copinautes ont été anéanties de tristesse, celles où l’on ne veut pas y croire pour ne pas tomber de haut… (celles aussi on on se considère déjà comme une mauvaise mère parce qu’on ose pas parler à son bébé, parce qu’on stress et que c’est pas bon pour lui..)

Puis il y a les premiers mois…

Oui à un moment on compte en mois (si si)…le premier parce que c’est le premier, le deuxième parce que l’embryon ressemble à un mini bébé et qu’il bouge un peu, et le troisième parce que…parce que ce bébé il est bien là, parce que même si on n’a pas trop cru qu’il s’accrocherait bah il est là et nous le montre bien. Ce mois-là on rencontre tous les deux ce bébé qui nous manquait tellement et qui bouge, qui fait des trucs tout seul…il est là et il est lui.

Et maintenant c’est le début du 2ème trimestre, celui où déjà on se dit que ça passe vite et qu’en même temps on se dit qu’on aimerait bien accélérer le temps pour le sentir bouger, pour enfin créer un lien physique même si le ventre commence à s’arrondir.

Tout est encore irréel et en même temps beaucoup plus doux.

Seul l’entourage nous ramène au concret « han mais faut vite l’inscrire à la crèche!! « (WTF?) « quoi vous êtes pas inscrit à la maternité?? » « mais vous avez déjà un prénom? » » vous avez commencé à aménager la chambre » (WTF bis ?) « ah oui mais là faut te ménager c’est dangereux de faire du sport non parce que moi… »

On respire, on souffle, on dit rien… et rentrés chez nous, on est tous les trois (4 avec la Jolie Chose), dans notre cocon, et nous tout ce qu’on arrive à réaliser c’est qu’on a une chance inouïe…

Publicités

20 réflexions sur “des jours, des semaines et des mois

  1. Alalala je crois que j’aurai pu écrire exactement le même article ….
    C’est clair qu’on a une chance de malade et faudrait juste essayer d’en profiter à fond chaque seconde.
    Bisous !!

  2. Gggrrr j’aime pas les gens ! Ma belle mère a essayé de nous parler de la crèche et mon mari l’a renvoyé dans ses pénates aussi sec la pauvre !
    Profite à fond de ces moments merveilleux. Moi je trouve toujours le temps long et que tout ça passe trop lentement !

    • oh oui quel stress ils nous mettent alors qu’on leur a dit en plus qu’on avait attendu de longs mois (et encore quel bol on a de ne pas être passé par la PMA!) et eux tout ce qu’ils trouvent à dire c’est qu’on est en retard pour l’inscription à la crèche.. alors que nous on veut justement savourer ce bonheur…

  3. Bah voilà, j’ai les larmes aux yeux, bravo Miss Smile (serais-je un peu émotive?)
    Envoie bouler tout ce vilain petit monde et profite de ton cocon avec ton amoureux.
    Profite, ça passe si vite parait il…

    • ah oui je te confirme que l’hypersensibilité est une chose étonnante durant les mois qui vont venir ; ) oui on essaie de tempérer tout le monde, d’autant que je ne suis pas pressée pour la crèche, je souhaite profiter à fond de ce bébé tant attendu et prendre un congé parental (d’autant que j’ai un job qui ne me plaît pas)..

  4. Ça faisait un moment que je n’avais pas lu ton blog, sûrement parce que ça me pinçait trop le cœur de ne pas connaître tout ça. Et voilà, maintenant, on dirait bien que c’est mon tour, du coup j’ai relu tes précédents articles en je m’y retrouve beaucoup!! Cette peur qu’on nous enlève ce bonheur, peur d’être de celles qui connaissent ce drame de la fausse couche. J’ai donc hâte d’arriver à ton niveau maintenant. Merci pour ces jolis articles qui font écho à ce que je vis.
    Bisous

    • je suis contente que tu sois dans le train : ) merci à toi pour tes dessins, tes jolis articles, ton humour ! je te souhaite de vite passer ce cap et de pouvoir savourer pleinement ce bonheur!!! gros bisous!!!

  5. Que ça va vite! Je me rappelle encore notre première rencontre virtuelle en septembre/ octobre dernier… Par ici, l’inscription à la crêche c’est à 3 mois de grossesse. Pas le droit avant et si tu tardes t’es quasi certain de pas avoir de place (note que si tu le fais à temps c’est loin d’être gagné aussi…).
    Gros bisous

    • et oui le temps passe vite quand le bonheur est là, trop lentement quand on l’attend… j’ai hâte de te voir dans le train Biquette, je suis confiante, j’ai gardé la place : ) gros bisous et à très vite sur ton blog que je suis de très près of course 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s