ça s’accroche…

Je ne sais pas si le Ptit Truc  s’accroche. Cela me cause de l’angoisse, des rêves de trains manqués, de poisson pêché qui s’échappe au dernier moment….

mais ce qui est sûr c’est que la colère, elle, elle s’incruste…

Hier j’ai réalisé qu’elle n’était pas partie.

J’ai une collègue de travail (on l’appellera Miss Souris) avec qui j’avais sympathisé depuis l’année dernière. Je lui avais confié notre envie d’enfant à Mr Smile et moi (elle revenait d’un congé maternité) et donc elle savait que nous avions commencé à essayer fin 2012. Je lui avais confié mes inquiétudes devant cette absence de règle si longue après l’arrêt de la pilule. Mais elle avait eu son bébé sans souci, elle ne pouvait pas m’aider. J’avais également demandé conseil à d’autres collègues sympas mais toutes étaient tombées enceinte en C1, max en C5… bref je me suis retrouvée très vite bien seule, à ne plus rien demander, et à vivre ça avec Mr Smile, puis par la suite avec vous.

Elle et son conjoint nous ont souvent invités, d’autant qu’avec le bébé c’était plus simple chez eux. Nous étions étonnés qu’ils nous invite si souvent, nous prêtent beaucoup de choses etc.. mais ils sont comme ça, besoin de beaucoup donner en amitié. Par contre assez vite on s’est trouvés déjà un peu gênés de en pas pouvoir équilibrer tout ça et puis Miss Souris parlait souvent au boulot ou lors des repas, de bébés, très souvent. D’ailleurs pour elle il était normal d’aller chez sa belle soeur dans un tout ptit appart à la Grande Ville pour l’accouchement ou d’aller rendre visite à des amis dès leur retour de la maternité… »j’ai trop envie de voir le bébé! » bref…sujets de conversation un peu difficiles pour moi et Mr Smile.

Les mois passent, je mets un peu de distance d’autant que sortir et voir du monde me demande de faire des efforts, j’ai pas le moral, j’ai pas de bébé.

Cela fait donc plus d’un an qu’elle sait qu’on essaye. Je ne lui ai pas parlé de ce début de grossesse.

J’avais réussi à glisser plusieurs fois dans une conversation récente le mot infertilité en parlant de quelqu’un de mon entourage qui s’inquiétait des conséquences de sa chimio, et de mes copines qui arrivent à 35 ans et n’ont pas d’enfant car pas de conjoint. Pas de question de sa part, mais au moins j’ai abordé un peu le sujet des gens qui souffrent de ne pas pouvoir avoir d’enfant.

Et hier on parle de son petit séjour prévu à la Grande Ville, là où je suis née, ma ville que j’aime malgré les inconvénients – d’autant que je n’y habite plus et en profite en touriste.

Je suis ravie qu’elle m’en parle et qu’elle me confie ses plans (j’adore parler des petits trucs sympas à faire et j’en apprends toujours des autres même si j’y ai vécu plus de 20 ans!).

– je vais aller à « Truc Bidule »

– ah bon c’est quoi, je connais pas !

– tu connais pas « Truc Bidule »? c’est un lieu d’échanges artistiques où y’a plein d’ateliers artistiques pour les enfants alors ça va être super pour Babychou blablabla

Je n’ai pas d’enfant

– et puis ils ont une librairie pour enfants aussi

Je n’ai pas d’enfant

– bla bla bla et ensuite j’ai repéré un super resto vers le métro « Machin »

-ah super

– oui c’est un resto « parents enfants », tu y vas avec tes enfants et ils font des ateliers cuisine blablabla

Je n’ai pas d’enfant. Je n’ai toujours pas d’enfant.

Je la laisse continuer, je suis déjà ailleurs. Ailleurs comme la fois où elle aborde le sujet de sa grossesse avec une autre collègue devant moi, sans voir mon malaise. Comme la fois où elle me parle de ses inquiétudes pour l’éducation de son enfant, son développement. Comme la fois où elle me parle de la douce odeur de son bébé.

put… mais oh ça fait plus d’un an que la nana en face de toi essaye d’avoir un bébé et put… t’as pas d’autres sujets de conversation ????? ou du moins tu peux pas à un moment lui demander où elle en est et si ça la gêne pas que tu lui parles tout le temps de bébé et de ton gosse???!!!!! tu travailles dans le social, t’es en empathie 7h par jour avec des gens que tu connais pas et là pas 30s d’empathie avec quelqu’un que tu connais ?!!

Moi qui pensait que je m’étais éloignée toute seule, je viens de comprendre que ce n’était pas le cas, que ça venait des deux côtés.

Et j’ai compris que le Ptit Truc n’avais pas pris la place de la colère, de la souffrance, de ce sentiment d’injustice.

Pour l’instant j’ai du mal à réaliser que y’a le Ptit Truc, par peur de le perdre sûrement. Il va falloir que je lui fasse de la place et que je transforme ma colère en quelque chose de positif, un engagement peut-être…

Publicités

16 réflexions sur “ça s’accroche…

  1. Pfff je suis tout à fait ce que tu ressens. Une collegue qui connait nos problemes se donne un malin plaisir à parler tout le temps de son gosse, de ceux des autres, des grossesses des autres …. Conclusioln faut jamais rien dire car les gens sont mauvais !!!!!!!!!!!!
    Pense à ton petit truc et fait toi une petite bulle! Moi quand ca va pas, je lui parle! Et ca aide! T’es plus toute seule pour affronter tout ca maintenant … Bisous

  2. Mais euh… c’est quoi cette nana !!!! Je ne sais pas ce que tu fais comme boulot (rapport au 7h d’empathie quotidienne) mais je trouve ça plus que mal venu de sa part et très maladroit ! Un peu trop nombriliste la demoiselle peut être ! C’est pénible les gens qui ne voient la vie qu’à travers leur petit cadre bien construit, sans ouvrir les yeux sur le monde (ou même juste sur sa collègue qui a eu le courage d’aborder un sujet si perso qu’un projet bébé). Tu dois avoir des envies de clouage de bec de temps en temps… Quand au p’tit truc, il va faire son petit chemin tout seul et va devenir cet énorme truc positif et de bonheur !

  3. Peut être devrais tu lui rappeler gentiment mais fermement tes difficultés…
    Quand as tu l’échographie de rassurage? Plein de courage pour cette période angoissante…

  4. Pas cool de la part de ta collègue. Dis-toi que les gens, tout à leur bonheur, ne réalisent pas qu’il n’est pas toujours partagé.
    La bonne nouvelle c’est que d’ici quelques semaines il sera partagé!!!! 🙂 🙂 🙂 Vite vite que ce premier trimestre soit terminé et avec lui une bonne partie de tes angoisses.
    Gros bisous miss smile

  5. La nana qui ne vit qu’au travers de son gosse, qui a perdu toute sa personnalité. J’avais parlé cash à l’époque avec une nana en disant qu’on devait aller en PMA. Elle, avait eu son bébé en 15 jours « c’est mon mari qui m’a dit que je devais être enceinte moi j’y croyais pas » louliloooool. Et bien malgré ça, ça ne l’empêchait pas de me montrer les photos de son lardon à chaque fois, de tout ramener à lui. N’importe quel sujet abordé, elle parvenait à me parler de son mouflet. Depuis, je l’évite.Mais j’espère bien qu’il y a ce petit truc en toi qui grandit grandit grandit, et qu’à ton tour tu pourras lui rabattre les oreilles 😉

  6. merci les filles pour ce réconfort, les sanglots d’hier m’ont montré à quel point il fallait se protéger … et qu’ici jl y avait des personnes vraiment extra avec qui partager et ça me fait un bien fou. Prochaine écho jeudi prochain, j’espère que le Ptit Truc s’en sort bien… gros bisous à toutes!

  7. Pour ma part la colère, du moins ce genre de colère, n’est pas partie malgré mes deux loulous d’amour. Bien sûr les émotions évoluent au fil du temps. Ça fait moins mal. L’amertume s’estompe. Et surtout l’amour grandit. L’amour pour ce petit être qui grandit en toi. Cette attente nous a marquées. Je crois qu’on ne sera jamais comme les autres mamans ou futures mamans. Et il y a des femmes qui ne sauront jamais ce que c’est de désirer si fort un bébé….

  8. Oh comme je te comprend ! Moi aussi le manque de psychologie de certaines personnes me met en colère. Je l’ai aussi vécu et même de la part de personnes très proches et au courant de nos galères. A croire que les fertiles ne peuvent pas comprendre les infertiles. Je me demande souvent comment j’aurai réagi si j’avais été dans le camp des fertile. Bon courage Miss Smile et fais moi une place dans le train j’arrive

  9. Dur… Je trouve que c’est pourtant pas beaucoup lui demander que d’espérer qu’elle te pose la question d’où vous en etes si elle est au courant. Ou a défaut si elle n’ose pas, alors d’avoir un peu plus de délicatesse quand vous discutez…
    Allez pense au Ptit truc, le reste tu t’en fous ! Bisous.

    • Oui c’est clair ou si elle a peur de la réponse je ne comprends pas qu’elle parle que de gosses…c’est ce qui m’a blessée le plus…mais tu as raison il faut penser au positif

  10. Je n’ai encore jamais commenté sur ton blog. mais ta collègue m’a mise en boule là!
    Honnêtement, je crois que je lui aurais fait une réflexion bien pesée pour lui faire comprendre ton malaise face à ses monologues parentaux.

    Mais le plus important maintenant c’est Ptit Truc.

    • Sur le coup j’étais trop mal mais j’attends d’etre rassurée pr le ptit truc et ensuite je lui dirai pour pas qu’elle refasse pareil à ûe autre nana! Bisous et merci de ton soutien!!

  11. La seule chose que je retiens, c’est que je ne veux surtout pas finir comme cette nana qui vit par, pour et à travers son rejeton uniquement !! Je trouve ça presque flippant, mais je sais aussi que c’est si fréquent… Si un jour j’en viens à ne plus parler que de mon enfant (bon pour ça faudrait qu’un jour je sois enceinte hein), ben qu’on m’achève!! En attendant, vivement la prochaine écho, que tu puisses être rassurée… Bisous.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s