C’est dans ma tête ?

Il y a une semaine, nous sommes passés officiellement (champaaagne !!! kleenex !!!!!!…) du côté des couples infertiles avec Mr SMile alors j’ai commandé de quoi y comprendre un peu plus quelque chose (même si au fond de moi j’ai pas envie de comprendre, j’ai pas envie de faire des tests, j’ai une trouille bleue..mais ça c’est une autre partie de moi et qu’elle est un peu con irréaliste cette partie là)

Hier j’ai reçu mes livres :

Le Guide de Survie à l’usage des couples infertiles (que vous connaissez toutes je pense)

Désir d’enfant de Rufo et Frydman

Le premier, j’avais déjà lu un chapitre en 5mn : je connaissais le blog de La Fille donc forcément j’étais ravie de trouver cet humour, et surtout d’y voir mes émotions retranscrites. Déculpabilisant.

A l’inverse le 2e…gloups. Bon ok il explique comment on fait les bébés (mais bon jvous rassure nos pb ne viennent pas  d’une méconnaissance à ce sujet …!), la PMA (là c’est en moins drôle que dans l’autre livre) et les causes de l’infertilité.

Et là je me revois dans le bureau de la gynéco : peut être un sous poids (là du coup on me la fait pas j’ai pris une taille de pantalon..et vu le moral, j’ai lâché le sport et c’est encore pire..pour le moral et pour la taille) ; bah oui quoi toutes les filles en dessous du 38 sont anorexiques c’est bien connu (sauf que si tu vois mes bourrelets du bidou tu te dis bien quand même que ça fontionne pas cette théorie..).

Et encore cette part de psychologique qui revient et en plus ils disents que « ces femmes là » (celles pour qui c’est dans la tête) ont des cycles absents vois totalement désordonnés… gloups donc on parle de moi là ? de mes analyses qui sont dans les normes (FSH LH  prolactine etc et echo) et rien qui explique cette irrégularité ? de mes ovaires qui « hibernent » ?

A savoir : je vais voir une psy depuis plus d’un an, avant même d’avoir eu ce désir d’enfant. Besoin de parler de mes choix professionnels qui ne me satisfont pas, de mes peurs, de mes angoisses, bref mes ptites nevroses.

Bien sûr nous avons abordé d’autres thèmes, ma naissance avec la dépression de ma mère (qui m’a beaucoup parlé et s’est soignée très vite) à cause de sa propre enfance, de ma famille, de mon couple, de mes doutes, de mes valeurs, de mes moteurs, de moi quoi… et donc là jme dis :

-est ce que y’a un truc super enfouit au fond de moi qui m’empêche de tomber enceinte, d’avoir des cycles tout bien tout normaux ?

-finalement j’ai ressenti des trucs de la dépression de ma mère et mon cerveau et mes neurones miroirs ils ont travaillé et du coup j’ai peur de faire un enfant car j’ai peur de faire une dépression et tout ça ?

– est ce que c’est parce que j’étais un garçon manqué petite, ça a détruit ma féminité, j’ai peur d’être une femme, une mère ? le fait de pas se faire de manucure, de pas vouloir parler tout le temps avec ses collègues de « problèmes de filles, de ragnagnas « , de pas aimer porter des strings et des talons de 10 cm (spéciale dédicace Mme Pimpin!), ça m’a rendu infertile, je suis pas une vraie femme tout au fond de moi ?

jsuis un transexuel en jean basket suicidaire ??????????????????????

Bon tout ça pour dire que ça m’inquiète parce que finalement si c’est inconscient bah c’est ptête encore plus la loose non ?

Pour couronner le tout j’ai du me rendre chez le médecin généraliste (pour autre chose nan parce que mon corps aime bien m’embêter en ce moment) et bien sûr il m’a demandé si je prenais un contraceptif et bien sûr je vous le donne en mille :

 » – Ah c’est que vous allez faire un ptit bonhomme? »

et là… les grandes eaux (oui moi chez les médecins je pleure, avec les médecins et Mr Smile, personne d’autre).

Mr Smile lui explique.

Le médecin qui dit qu’il pense que les tests seront normaux, que y’a pas de raison,  qu’il ne faut pas y penser blablabla..bref c’est dans la tête…

Mr Smile dit qu’il faut d’abord qu’on aille au rdv dans la clinique spécialisée de la grosse ville-d’a-côté avant de dire que c’est dans la tête…

Miss Smile elle, elle est paumée, et pour le coup dans sa tête y’en a des choses….

Publicités

22 réflexions sur “C’est dans ma tête ?

  1. Je te rassure, il m’est aussi arrivé de pleurer chez ma doc (mais bon, je la préviens avant en lui signalant que le sujet est sensible, des fois qu’elle ne s’en rendrait pas compte).

    Le coup du « c’est dans la tête », j’achète vraiment pas. (Ok peut-être que dans des cas très spécifiques ça pourrait être le cas? et encore) Toujours est-il qu’avant d’avoir fait un bilan de fertilité complet, je n’irais certainement pas voir du côté de la tête, mais plutôt du côté des ovaires et de tout ce qui s’y rattache: utérus, hormones et tout et tout.

    En conclusion, interdiction formelle de culpabiliser, nom d’un p’tit bonhomme Miss Smile 😉

  2. Alors, quand je suis née, ma mère était déjà dépressive. J’ai été un garçon manqué jusqu’au jour où j’ai rencontré Loulou. Et aujourd’hui, je suis bien en jean baskets 🙂
    J’ai eu des cycles merdiques où je n’ovulais pas, et ma première gynéco m’a dit que c’était de ma faute, que j’étais devenue OPK par la force de ma volonté, et qu’à cause de moi, on n’aurait jamais d’enfant.
    Et regarde aujourd’hui : elle avait tort, entièrement tort. Je suis allée voir mon ostéo que je ne quitterai pour rien au monde^^ et depuis, j’ai eu de belles ovulations, j’ai eu des ovules de compèt’ !
    Ce parcours est bien assez dur pour se culpabiliser de quoi que ce soit. Peut-être qu’on trouvera ce qui ne va pas, en approfondissant les examens et en faisan tout le tour de la question. Et peut-être pas, peut-être feras-tu partie des infertilités inexpliquées mais bien présentes et qui ne sont surtout pas d’origine psychologique !
    Donc, en conclusion : STOP !!! zen, et fais-toi confiance 😉 Groos bisous doux

    • oh et bien quelles similitudes! je crois que je vais reprendre rdv avec mon osteo et au lieu de pleurer quand il me débloque le dos je vais lui dire ce qui ne va pas (oui je pleure tout le corps médical sans exception bon ok sauf devant le dermato!). Mille merci titpouce !!!!!!! ps : il est où ton osteo ?

      • Oui, ça peut être vraiment bien (euh, pas de pleurer hein, mais de lui dire ce qui ne va pas 🙂 ) !
        Mon ostéo est sur B*eauvais (oise), je ne sais pas où tu habites mais en tout cas, c’est à environ 1h du nord de Paris

  3. J’ai aussi pleuré dans le cabinet de ma généraliste. Qui m’a proposé d’en parler à quelqu’un, et de là j’ai recontacté mon ancienne psy. Dire que c’est dans ta tête avant même d’avoir fait les analyses basiques, c’est idiot, d’autant plus venant d’un médecin…

    • oui mais je pense surtout qu’il voulait nous destresser..il est gentil.
      nous allons entreprendre les explorations en janvier, peut-être aurons nous des réponses. Après quelque part c’est idiot mais on se dit « j’espère qu’on aura rien, que les analyses seront bonnes » et en même temps on n’a pas envie non plus de n’avoir aucune explication logique…on a envie de qqch de concret..mais de pas trop grave quoi…

  4. si tu savais combien de fois j’ai pleuré aussi ! je ne les compte même plus 😦
    Mais dans mon cas, avec tout ce qu’il s’est passé je commence à m’endurcir et de me dire que de toutes facons les complications sont toujours pour moi.
    Allez courage, biz

    • oh oui tu as du t’endurcir par la force des choses.. je t’embrasse bien fort et te remercie de passer me donner un peu du courage qui est le tien : )

      • Par manque de temps, je ne commente pas souvent mais je te lis… alors je profite de ma RTT pour prendre le temps de te souhaite du courage mais sache que je pense bien à toi.. et d’ailleurs à nous toutes pmettes qui sommes dans la même galère… je sais que nous ressentons les mêmes choses 🙂 je t’embrasse fort…

      • merci et repose toi bien ! un jour off dans la semaine c’est le pieds! moi qui vient d’arriver et découvrir ce monde de l’infertilité et de la PMA, je découvre des nanas extraordinaires, des futures mamans dont tous les enfants rêveraient, des femmes fortes et sensibles et qui trouvent encore le courage malgré les épreuves d’aller réconforter les autres… c’est le bon côté à tout ça, j’ai découvert des personnes extraordinaires!

      • Ce que tu dis me touche beaucoup… Mais heureusement qu on se soutien toutes les unes les autres, car on se sent moins seule. Et le blog est un moyen de faire partager, extérioriser nos sentiments et recevoir du soutien 🙂 on connaît la douleur de ne pas réussir à avoir d’enfant aussi facilement que d’autres femmes, alors discutons-en! Bizzzzz

  5. Mon gynécologue et ma biologiste (oui ils sont rien qu’à moi) m’ont dit et redit qu’une infertilité inexpliquée (mon cas à la base) était une infertilité qu’on ne pouvait pas encore expliquer. Oui, la médecine a des limites et on ne sait pas tout. L’esprit est sans doute fort… mais c’est réducteur de tout foutre sur son dos. J’ai moi aussi un lourd bagage … une mère qui m’a abandonné, un côté garçon aussi… je me retrouve dans tes interrogations. .. ne culpabilise surtout pas (facile à dire)… prends soin de toi. La médecine est là pour t’aider quant à ton esprit tu peux lui laisser un peu de repos 🙂

  6. Dans la famille garçon manqué, je demande la miss Kangourou 🙂 Elevée avec trois petits frères, en mode vélo course et bagarre, je préfère largement mon jean basket à mes chaussures à talons portées environ trois fois deux heures par an pour des débuts de mariage 🙂
    Comme ma mère, qui a eu cinq grossesses en C1 …
    Et je n’ai jamais autant pleuré que ces 12 derniers mois…
    Ne te prends pas la tête avec des mots qui servent à rien, et regarde toutes les cassos enceintes en C1 ou par accident, ou meme les copines, n’ont elles pas leurs propres valises?
    Bises

    • ah oui effectivement… c’est ce que je me dis aussi, quand je vois les mamans autour de moi avec des problèmes non réglés…
      j’ai fait un gros coup de flippe parce que c’est vrai que je suis du genre à somatiser…et à culpabiliser…! merci ton commentaire m’aide beaucoup !

  7. Coucou, je te souhaite beaucoup de courage dans ce parcours. Idem sur l’infertilité inexpliquée, mon médecin m’a aussi dit que la médecine a ses limites et qu’on n’est pas encore capable de tout comprendre. Ton blog est très joli 🙂

  8. salut!!je suis medecin generaliste et infertile… et je peux te dire que moi maintenant je sais que JAMAIS je dirais a une femme infertiles que c’est dans la tete!! Franchement il n’ y a rien de plus culpabilisant et c’est tellement faux!
    biz

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s